Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Ordre de Malte

Actualités

Le personnel reste pour aider les malades et les blessés dans la ville assiégée

Syrie, 03/08/2016 


L’hôpital pour enfants à Alep, en Syrie, soutenu par Malteser International a transféré ses opérations dans la cave afin de garantir au personnel et aux patients le plus de sécurité possible.

La décision de déménager les installations a été prise après la mort d’un nouveau-né pendant une attaque la semaine dernière lorsque l’apport d’oxygène à son incubateur fut interrompu. Les soins ambulatoires sont désormais limités aux seuls cas d’urgence les plus graves.

La zone contrôlée par les rebelles dans l’est de la ville où se trouve l’hôpital a été assiégée par l’armée syrienne pendant environ une semaine. Les routes d’approvisionnement dans les parties encerclées de la ville sont fermées – isolant la population civile de la ville, ainsi que les rebelles.

« Les gens sont ici dans une situation désespérée. De nombreux parents d’enfants gravement malades ont trop peur de les amener à l’hôpital parce qu’ils craignent de nouvelles attaques ciblées sur les installations médicales », a déclaré Janine Lietmeyer, directrice régionale Moyen-Orient de Malteser International.

« Les couloirs pour sortir de la ville ne sont pas un moyen sûr d’évasion pour les civils pris au piège. Notre organisation partenaire locale rapporte que les familles qui tentent de quitter la ville en sont empêchées par la force des armes », a déclaré Sid Johann Peruvemba, vice-Secrétaire général de Malteser International. « Les couloirs humanitaires doivent être sous contrôle international, par exemple de l’ONU. À l’heure actuelle, les gens de la ville sont exposés à un avenir incertain qu’ils décident de partir ou non : ils ont le choix de rester là où ils sont et être affamés, ou bien prendre une route potentiellement mortelle vers la zone contrôlée par le gouvernement, où ils seront traités comme des terroristes. Les personnes piégées à Alep ont un besoin urgent d’aide, mais il est impossible d’apporter de l’aide dans les zones assiégées ».

Les personnels médicaux de l’hôpital soutenu par Malteser International poursuivent leur travail.

« Les bébés prématurés qui sont pris en charge à l’hôpital ne peuvent pas être évacués », a déclaré Lietmeyer. « Leurs incubateurs et d’autres équipements médicaux essentiels nécessitent une alimentation constante. Le personnel de l’hôpital est absolument clair sur le fait qu’il reste, même si cela signifie mettre leur propre vie en danger », parce qu’ils sont la seule chance de survivre à cette guerre pour les enfants de l’hôpital et bien d’autres à Alep.

Malteser International soutient l’hôpital pédiatrique depuis juillet 2015 – en assurant le payement des salaires des membres du personnel et le financement de l’achat de matériel, incluant les ventilateurs et les incubateurs. Malteser International fournit également des soins médicaux à quatre unités de santé de base – exploitées grâce à son organisation partenaire – pour environ 300.000 personnes vivant près de la frontière syro-turque. Plus de la moitié d’entre eux sont des déplacés internes vivant dans des camps.

Malteser International appelle de toute urgence à faire des dons pour aider la population de la région :

Faire un don maintenant : https://www.malteser-international.org/fr/faire-un-don.html

 

 

le personnel reste pour aider les malades et les blesses dans la ville assiegee

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | info@orderofmalta.int