Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Ordre de Malte

Actualités

Le Grand Maître écrit au Pape lors de la 50ème Journée mondiale de la paix

Rome, 30/12/2016 


“Cette année encore, le thème choisi par Votre Sainteté pour votre message à l’occasion de la Journée mondiale de la paix touche un point central de l’écheveau des problèmes qui frappent l’Humanité en ces années de transformations tumultueuses et de risques accrus pour le futur du monde et celui de l’Homme”. C’est ainsi que commence la lettre envoyée aujourd’hui par le Grand Maître Fra’ Matthew Festing au pape François à l’occasion de la 50ème Journée mondiale de la paix, célébrée le 1er janvier.

“Je souhaite vous exprimer toute ma gratitude”, continue-t-il, “pour avoir attiré l’attention et la réflexion de tous sur le thème de la non-violence et sur celui, qui lui est indissociable, de la violence même dans les rapports entre les personnes, les États et les nombreuses réalités non étatiques qui, pour le bien ou pour le mal, sont devenues co-protagonistes dans la vie de la planète. Au message de Votre Sainteté, j’apporte ma pleine adhésion et celle de tout l’Ordre de Malte qui, bien que vivant un moment difficile et complexe, cherche à assurer son service de manière la plus conforme possible à l’enseignement de l’Église et aux indications du Successeur de Pierre”.

Fra’ Matthew Festing affirme que “la non-violence est un principe qui attire de façon dramatique notre attention sur le fait qu’elle est absente, complètement ou en partie, dans de nombreux endroits du monde : en Afrique, où la guerre et le massacre semblent avoir pris la place de la politique; en Asie, où les développements actuels laisseront un signe dans l’histoire du monde; en Amérique latine, où les efforts méritoires de médiation du Saint Siège se heurtent à des problèmes et des oppositions difficiles à éradiquer; au très tourmenté Moyen-Orient, théâtre de violence et d’abus sans fin; en Afrique du Nord, terre, elle aussi, de conflits armés et lieu de passage de centaines de miliers de nos frères qui cherchent désespérément la paix, des vivres et la vie sur un autre continent; en Europe même, où à l’Est on combat encore et où l’absence d’une attitude commune face au problème des migrations est à l’origine de peurs irrationnelles et d’une certaine paralysie qui empêche de percevoir les éléments positifs du phénomène migratoire mais en amplifie les éléments négatifs. La non-violence évoquée par Votre Sainteté est une chose rare et précieuse”.

Le Grand Maître souligne l’engagement de l’Ordre “sur ce front et son action pour chercher à soulager les souffrances de beaucoup dans plus de 120 pays. Une maternité à Bethléem, l’accueil des migrants en Allemagne, des camps pour réfugiés au Liban, des médecins et infirmiers sur les bateaux de la Garde Côtière italienne en mer Méditerranée, et dans de nombreuses autres zones de crise, et aujourd’hui aussi une structure pour mineurs non accompagnés à Rome que nous voulons opérationnelle dès la fin du mois de janvier. Tout cela indique les efforts de l’Ordre de Malte, ressentis et partagés, pour s’adapter aux exigences et au défis de notre monde contemporain, en ces temps difficiles”.

“La citation que Votre Sainteté fait du Sermon sur la montagne et des huit Béatitudes, qui au sein de l’Ordre de Saint-Jean sont symbolisées par les huits pointes de la Croix adoptée par les premiers fondateurs de l’Hôpital, guide notre foi en la bienveillance et la proximité du Successeur de Pierre qui nous aide à cultiver et maintenir la tradition héritée de neuf siècles d’histoire et qui dans le monde contemporain trouve de nouvelles voies et de nouveaux moyens pour sa propre spiritualité, convaincue et partagée”.

“Je prie Votre sainteté”, conclut la lettre, “de recevoir l’expression de ma dévotion et de celle de tout l’Ordre de Malte, ainsi que l’assurance d’une prière constante, de ma part comme de celle de la Communauté du Grand Magistère et de tout l’Ordre”.

le grand maitre ecrit au pape lors de la 50eme journee mondiale de la paix

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | info@orderofmalta.int